Fonds de dotation BNP Paribas

Solidaires Ensemble

Quand vous donnez,
BNP Paribas
double votre don

URGENCE

Madagascar : Réponse au cyclone Batsirai

A la suite du passage du cyclone Batsirai sur les côtes de Madagascar en février dernier, le FUD s'est engagé à soutenir financièrement les actions de ses partenaires la Croix-Rouge, Care et MSF sur le terrain. Un vaste programme d'urgence comprenant des soins médicaux, la réparation des abris et logement temporaires, la distribution d'articles de première nécessité ainsi qu'un accès à l'eau.
URGENCE
Croix-Rouge
Afin d'aider les communautés des zones à risques à se préparer, la Croix-Rouge malgache a activé son plan d'urgence plusieurs jours avant le passage de BATSIRAI, mobilisant plus de 400 volontaires et salariés. En soutien à la Croix-Rouge malgache et la FICR, la Croix-Rouge française s'est mobilisée pour venir en aide à la population, durement touchée. Grâce à l'appel aux dons lancé par la Croix-Rouge française, 87 tonnes de matériel humanitaire ont été acheminées par la PIROI (Plate-forme d'intervention régionale de l'océan Indien). Il s'agit d'outils de reconstruction de l'habitat, de kits d'hygiène et d'assainissement (savons, seaux, jerrycan) et de biens de première nécessité.
Croix-Rouge
CARE
Suite au passage du cyclone Batsirai sur les cotes malgaches, les antennes locales de CARE ont effectué une évaluation des dommages et besoins d'urgence. Les équipes se sont mobilisées sous quatre grands axes : la distribution de nourriture, la reconstruction de logements et abris, la réhabilitation du réseau de routes de l'ile, ainsi que la restauration du réseau et des installations hydrauliques endommagés. Dans les prochains mois, CARE et ses partenaires locaux ont prévu de distribuer 2580 kits de cuisines au 11 125 personnes ayant des cases inondées. Enfin, 700 habitations vont être réhabilitées
CARE
MSF

MSF intervient à Madagascar depuis 1987 en soutien au système de santé national face aux urgences. A la suite du cyclone Batsirai, MSF a agi de manière coordonnée pour apporter une réponse d'urgence sur l'ile. Les équipes ont mis en place des cliniques mobiles afin de prodiguer des soins primaires aux populations victimes. Afin de soutenir et réhabiliter les centres de santé endommagés par le cyclone, MSF a acheminé des médicaments et du matériel logistique supplémentaire sur place. Enfin, les équipes surveillent encore aujourd'hui l'accès à l'eau potable dans les zones reculées, où le risque d'un accroissement de maladies infectieuses (choléra, paludisme) est important.

MSF